Nouvelle étiquette énergétique : un progrès évident !

Nouvelle étiquette énergétique : un progrès évident !

La directive ErP (Energy-related Products) va entraîner, à compter du 26 septembre prochain, des modifications importantes dans la présentation des produits de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire.

En effet, les consommateurs ont déjà l’habitude de voir ces étiquettes sur les produits électroménagers, désormais elle seront présentes sur tout matériel de chauffage allant jusqu’à 400 kW.

Cette nouvelle réglementation aura pour conséquence une montée en gamme des produits proposés. En d’autres termes, seuls les produits performants, économes en énergie et peu polluants pourront être commercialisés.

Quelles sont les nouvelles obligations des professionnels du chauffage ?

Les installateurs devront faire en sorte que l’étiquette soit bien visible sur tous les appareils exposés dans son espace de vente. Les devis et/ou documentations techniques devront, eux aussi, fournir les informations énergétiques.

L’étiquette peut-elle varier selon le fabricant ?

Non. La présentation graphique et le contenu de l’étiquette sont définis légalement, donc il ne peut pas y avoir de différence.

En voici un exemple :

Il faut également savoir qu’un second pallier (plus strict) de cet étiquetage est déjà prévu pour le 26 septembre 2017 et qu’une révision sera effectuée en 2019 pour que les exigences augmentent afin d’avoir des produits de meilleures performances.

En ce qui concerne l’étiquetage des appareils de chauffage indépendants tels que les poêles, il ne seront concernés qu’à compter de 2018.

Laisser un commentaire