Prolongation du crédit d’impôt pour l’année 2016

Prolongation du crédit d’impôt pour l’année 2016

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (anciennement appelé « crédit d’impôt développement durable »), était prévu jusqu’en décembre 2015. Il a été prolongé jusqu’en décembre 2016.

L’énergie au cœur des préoccupations

Le bâtiment étant un secteur très énergivore, le gouvernement a en effet décidé de continuer d’encourager et d’accompagner les propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit d’un logement, dans leurs travaux de rénovation énergétique. Ce crédit d’impôt est un montant à déduire de votre impôt sur le revenu. L’avantage fiscal est de 30% des dépenses engagées.

Pour quels équipements ?

Les équipements concernés sont : les chauffages (chaudières à condensation et à micro-cogénération gaz notamment), les matériaux d’isolation, les appareils de régulation de chauffage, les équipements utilisant des énergies renouvelables, les pompe à chaleur autres que air/air (climatisation) dont la finalité essentielle est la production de chaleur ou d’eau chaude sanitaire, les appareils d’individualisation des frais de chauffage ou d’eau chaude sanitaire en copropriété, les systèmes de charge pour véhicule électrique.

Bénéficiaires

Pour pouvoir bénéficier de l’avantage du crédit d’impôt pour la transition énergétique, vous devez être soit locataire, soit propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit, et être fiscalement domicilié en France. De plus, votre maison doit être une maison individuelle ou un appartement achevé depuis plus de 2 ans et constituer votre résidence principale.

Comment déclarer ?

Les montant engagés doivent être déclarés en même temps que les revenus de l’année suivant la réalisation des travaux, en conversant les pièces justificatives.

Certification RGE

Pour obtenir le crédit d’impôt, vous devez confier vos travaux à une entreprise disposant du label RGE (Reconnu Garant pour l’Environnement).

CLIMAXI possède de toutes les qualifications RGE pour l’intégralité des travaux que nous réalisons.

Laisser un commentaire